Quand ton pote s’en va sans toi

A l’heure à laquelle je vous écris c’est tout frais. Steph un ami très proche de 15 ans est parti emporté par le Covid-19 en 23 jours sans moi. Je pense et prie tout d’abord pour son épouse Miora, et les enfants Mitia, Rakoto et Manou chaque jour ! Ma douleur n’est rien par rapport à ce qu’ils vivent.

Trois semaines avant on s’était vu avec Steph et on s’était fixé rendez-vous pour manger un midi une grosse pizza chez Rialto dans la ville où nous habitons tous les deux comme à notre habitude. Steph était un musicien exceptionnel, ingé-son, il jouait aussi très bien des claviers et il aimait beaucoup l’orgue. Nous avions réalisé sa dernière compo ensemble pour un projet jazz collaboratif (Toi & Moi) en vue de bénir les gens qui l’écouteraient. On a fait des tonnes de projets super ensemble pour bénir les gens (ci-dessous le tournage de la vidéo Connaitre Dieu Personnellement). Steph était un vrai artiste, et dans tous les sens du terme ! Je le dis avec humour parce qu’il avait toute la panoplie des artistes. La vraie :-). C’est à dire, toujours en retard, travail la nuit, souvent en galère de bagnoles etc. Mais quel cœur généreux en temps, en argent et en sourires !

Stephane photo web

StephaneBonvallet_IMG_4504_Web

Et la mort est passée par là, violente parce que très rapide sans dire au revoir. Dans notre sphère de relation nous avons tous des amis ou de la famille qui sont partis avec le Covid-19. La mort nous revient à la figure de manière brutale alors que nous l’avions peut être mise au loin dans notre société. D’habitude j’écris plus courtement mais là avec le manque de Steph, j’ai besoin de vous exprimer une partie de sa vie.

J’ai eu aussi le Corona virus assez violent en même temps que Steph, je le suivais en parallèle en téléphonant à son épouse pour suivre son évolution. Lui est parti et moi j’en suis sorti. Pourquoi ? Je me pose la question tous les jours.

Steph était croyant et il n’hésitait pas à investir son temps, ses dons, son argent pour transmettre sa foi et l’importance de réfléchir tant qu’on est vivant à ce qui se passe après la mort. Lui avait décidé de croire et de confier sa vie à Dieu.

Dieu est souverain, c’est lui qui décide pourquoi lui et pourquoi pas moi. Mais ce qui est important de savoir, c’est que nous sommes totalement libres de décider de croire ou pas. C’est un choix personnel et face à la mort, on est pas si fier que ça et c’est honnête de le reconnaitre. C’est donc préférable de réfléchir à ce sujet quand on est en bonne conscience et en mesure de prendre une décision. La perte de Stephane est terrible mais notre consolation est qu’il est au ciel avec son Dieu qu’il aimait tant.

Le titre de sa dernière compo est « Never too late ». Il voulait exprimer non pas qu’il n’est jamais trop tard parce qu’il était souvent en retard pour remettre ses travaux dont ce titre ;-), on en a bien plaisanté lorsque nous avons décidé du titre, mais le message que Steph voulait te communiquer est qu’il n’est jamais trop tard quoique tu aies fait pour s’engager sur ce chemin de réflexion de l’existence de Dieu.

Encore faut-il ne pas attendre d’être parti parce que là c’est vraiment trop tard ! Blaise Pascal disait qu’il y a un vide dans notre cœur en forme de Dieu. Peut-être que tu sens aussi ce vide ou cette incertitude en toi ? Je te propose de m’écrire sur mon email pour que je t’explique comment je vis ça au jour le jour. Y a pas de tabou, surtout face à la mort et ça ne regarde que toi, pas ton entourage. Peut-être que cette pandémie te fait réfléchir, te soulève des questions.

Stephane est parti, je suis resté et je peux communiquer avec toi sur comment il est possible d’avoir des certitudes et une espérance qui change tout, même si la douleur reste très forte quand nos proches s’en vont.

Écoute la compo « Never too late » de Stephane, arrête-toi et écoute son inspiration. Je pense que Steph aurait voulu que je te partage cette réflexion. Clique ici : Never too Late

Écris-moi si tu as des questions ou si tu aimerais des liens Internet pour chercher seul sur ce sujet : xavierlespinas(arobaz)gmail.com

A + et prend soin de toi tant que tu le peux !

StephaneBonvallet_IMG_4497 Web

2 commentaires sur “Quand ton pote s’en va sans toi

  1. Merci Xavier. Les mots me manquent pour te dire combien ton message m’a touché. Que Dieu te garde mon ami, et que tu puisses expérimenter sa consolation dans les temps qui viennent. Dans le royaume de Dieu, la mort est toujours source de vie si on accepte de la considérer avec les yeux de la foi et avec un cœur plein d’espérance. Que notre Seigneur nous fasse entrer dans cette dimension est ma prière en cette période pascale.
    Je t’embrasse. Patrick

  2. Bonjour Xavier, je ne vous connais pas mais j’ai très bien connu Stéphane quand j’étais à l’église d’Ozoir durant les années 90, nous sommes de la même génération et nous passions du temps ensemble.
    J’ai appris avec une grande tristesse le décès de Stéphane.
    Je prie pour sa famille dans ses temps éprouvants mais nous savons qu’il est à présent auprès de notre Sauveur et que nous le reverrons.
    Je vous salue dans le nom de Jésus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s